Créer un nouveau blog :

A propos de ce blog


Nom du blog :
chocho
Description du blog :
un geste qui sauve
Catégorie :
Blog Famille
Date de création :
10.08.2006
Dernière mise à jour :
16.09.2006

RSS

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Bande dessinée 'images' (11)
· Betty boop (58)
· Chocho (1)
· Film culte (4)
· Histoire (1)
· Histoire jours aprés jours (10)
· Humour (8)
· Insolites (11)
· Ma region (22)
· Prevention affiche et test (15)
· S.F (14)
· Saint Nicolas (7)
· Secourisme (10)

Navigation

Accueil
Gérer mon blog
Créer un blog
Livre d'or chocho
Contactez-moi !
Faites passer mon Blog !

Articles les plus lus

· Sous les jupes des filles...
· qui est saint NICOLAS
· attention chien au volant
· les maisons de négoce en charente 'cognac CAMUS'
· le pineau

· attention chien volant
· les maison de négoce en charente 'REMY MARTIN'
· aubeterre
· prévention
· une petite biere
· prévention
· les maisons de négoce en charente ' HENNESSY'
· prévention
· les maisons de négoce en charente 'COURVOISIER'
· cuisse serres

Voir plus 

Blogs et sites préférés

· http://www.ac-versailles.fr/pedagogi/iffo-rme/generalites/CAT.htm
· zero tracas.com
· http://www.secourisme.info/secourisme/


Statistiques 173 articles


Derniers commentaires Recherche
Recherche personnalisée

qui est saint NICOLAS

qui est saint NICOLAS

Publié le 17/08/2006 à 12:01 par chocho
qui est saint NICOLAS
Qui est SAINT NICOLAS ?
Saint Nicolas, saint patron et protecteur
des petits enfants et de la Lorraine.

Le personnage de Saint Nicolas est inspiré de Nicolas de Myre appelé également Nicolas de Bari. Il est né à Patara, une cité de Lycie, au sud-ouest de l'Asie Mineure (région appelée maintenant Turquie d'Asie) entre 250 et 270 après J-C.
Il est mort le 6 décembre, en 345 ou en 352 dans la ville portuaire de Myre en Asie Mineure.
C'est l'un des saints les plus populaires en Grêce et dans l'Eglise Latine.

On sait qu'il fût Evêque de Myre au 4ème siècle.

Sa vie et ses actes sont entourés de légendes. On dit que le jour de sa naissance il se tint debout dans le bain. Devenu grand, il évitait les divertissements et préférait fréquenter les églises.
Saint Nicolas fît un pélerinage en Egypte et en Palestine. A son retour, son oncle, l'évêque de Myre, mourut. Une petite voix recommanda aux évêques assemblés pour désigner son successeur, d'élire celui qui entrerait le premier à l'église et se nommerait Nicolas.

Au départ, il avait beaucoup souffert à cause de sa conviction chrétienne, car l'empereur régnant, Dioclétien, poursuivait cruellement les chrétiens.

Il fut arrêté et enprisonné, puis fut contraint à vivre un certain temps en exil.

En 313, l'empereur Constantin allait établir la liberté religieuse. Il aurait été présent lors du concile de Nicée. Mais il y a des raisons de douter de sa présence lors du concile de Nicée, puisque son nom n'est pas mentionné dans l'ancienne liste des évêques ayant participé.




Avant sa mort, saint Nicolas s'était rendu auprès du Saint-Père à Rome, et, sur le chemin de retour, il s'était séjourné dans la ville de Bari en Italie méridionale.
Saint Nicolas serait décédé un 6 décembre 343, victime de persécutions sous l'Empire Romain. Pour cette raison, on célèbre la Saint-Nicolas le 6 décembre. Il fut enterré à Myre. En 1087, des marchands italiens volèrent ses ossements à Myre et les emportèrent à Bari.
Les légendes traditionnelles de Saint Nicolas furent pour la première fois recueillies et écrites en Grêce par Metaphrastes au 10ème siècle.

Après sa mort, Saint Nicolas a alimenté une multitude de légendes qui reflètent sa personnalité généreuse.
Chaque épisode de sa vie a donné lieu à lieu à un patronage ou une confrérie d'un métier ou d'une région.

C'est l'un des saints le plus souvent représenté dans l'iconographie religieuse : sur les vitraux des églises, dans les tableaux, en statue, sur les taques de cheminée, les images d'Epinal, etc... Ses légendes offraient aux imagiers une riche matière.

Saint Nicolas est fêté tous les 6 décembre,dans l'est (Lorraine et Alsace), le nord de la France, la Belgique, l'Allemagne, la Hollande, l'Autriche, les Pays Bas. Il fait le tour des villes pour récompenser les enfants sages. Il visite les écoles maternelles, distribue des friandises aux enfants (du pain d'épices et des oranges) et se voit remettre les clés de la ville par le maire. Chars, défilés prestigieux, feux d'artifices... Saint Nicolas est une fête importante dans la vie culturelle de ses régions.

Saint Nicolas, dans son costume d'évêque fait équipe avec un personnage sinistre, le père Fouettard. Celui-ci, tout vêtu de noir n'a pas le beau rôle puisqu'il est chargé de distribuer les coups de trique aux garnements.

La Saint Nicolas est aussi l'occasion pour tous les petits Lorrains de recevoir des cadeaux trois semaines avant que le Père Noël ne passe dans les cheminées.

Il existe une multitude de personnages, qui entretiennent une relation plus ou moins évidente au christianisme, chargés de la distribution des cadeaux de Noël. En Italie les enfants reçoivent parfois les cadeaux de la " Befana " dont le nom provient vraisemblablement du mot " épiphanie ".
En Allemagne et dans l'est de la France surtout en Lorraine et en Alsace, c'est Saint Nicolas, patron des enfants, qui apporte les présents. Dans ces régions la date du 6 décembre, fête de la Saint Nicolas, revêt autant d'importance, si ce n'est pas plus que Noël, le 25 décembre.

La légende de Saint Nicolas
Depuis le XIIe siècle, on raconte que Saint Nicolas, déguisé, va de maison en maison dans la nuit du 5 au 6 décembre pour demander aux enfants s'ils ont été obéissants. Les enfants sages reçoivent des cadeaux, des friandises et les méchants reçoivent une trique donnée par le compagnon de Saint Nicolas, le Père Fouettard.
Au fil des siècles la légende disparut peu à peu à l'exception d'un épisode conté par Saint Bonaventure au XIIIe siècle. Celle des enfants enlevés, tués, mis au saloir et sauvés par Saint Nicolas qui leur rendit la vie.
C'est la légende la plus marquante sur Saint Nicolas. Elle donna également naissance à une chanson.

Le décor ainsi que certains détails évoluèrent et l'épisode s'adapta progressivement à la région, pour entrer définitivement dans les mémoires lorraines.


Ils étaient trois petits enfants qui s'en allaient glaner aux champs... La Légende de Saint Nicolas veut que le saint ait ressuscité trois petits enfants qui étaient venus demander l'hospitalité à un boucher. Celui-ci les accueillit et profita de leur sommeil pour les découper en morceaux et les mettre au saloir.
Sept ans plus tard, Saint Nicolas passant par là demande au boucher de lui servir ce petit salé vieux de sept ans.
Terrorisé le boucher prit la fuite et Saint Nicolas fit revenir les enfants à la vie.


La vie et les actes de Saint Nicolas sont entourés de légendes.

Selon l'une d'elles, Saint Nicolas est né au sein d'une famille de riches chrétiens pieux. Après la mort de ses parents, il a tout donné aux pauvres.

Sa générosité est devenue tout particulièrement répandue : un certain père, noble apprauvri, et ses trois filles vivaient autrefois à Patara, et puisque le père s'est endetté, il était sur le point de les vendre comme esclaves afin d'améliorer la situation familiale - dans l'Antiquité, il n'était pas rare que la dot d'une jeune fille serve à subvenir aux besoins de ses parents et de la famille.

Lorsque saint Nicolas l'a appris, il allait, pendant trois nuits consécutives, lui jeter par la fenêtre de la chambre à coucher de l'argent, avec lequel le père avait eu, non seulement de quoi rembourser ses dettes, mais aussi de quoi pourvoir ses trois filles de dots. Le fardeau de la pauvreté ne les menaçant plus, chacune des jeunes filles put alors choisir son destin.

Nicolas de Myre est considéré saint parce qu'il a su voir l'asservissement qui menaçait les trois jeunes filles. Il leur fit don de pièces d'or qui servirent de dot et leur permirent de retrouver la liberté.

Certaines versions de cette histoire racontent que saint Nicolas aurait jeté les pièces d'or par la cheminée. D'autres rapportent qu'il les aurait laissées sur le pas de la porte.

Saint Nicolas a la réputation d'accomplir de nombreux autres miracles.

Saint Nicolas Saint Patron
La légende de Saint Nicolas est très riche. Chaque épisode de sa vie, notamment des miracles, a donné à Saint Nicolas le patronage d'une confrérie, d'un métier ou d'une région.
Saint Nicolas est le saint patron de la Lorraine,

le patron des jeunes hommes à marier :
On dit que les célibataires qui fêtent leur trentième anniversaire portent la crosse de Saint Nicolas.


Déjà au Xe siècle ap. J. C., Saint Nicolas était vénéré en Allemagne et le 6 décembre on le fêtait comme patron des commerçants, des boulangers et des marins.

Il est le protecteur de la vertu des jeunes filles,

le patron des jeunes filles et des jeunes hommes à marier,

le protecteur des enfants et particulièrement des écoliers :
Des le première moitié du XIIe siècle, Saint Nicolas est le patron des clercs, particulièrement des clergeons ou écoliers. En Lorraine, Saint Nicolas passe encore dans les écoles maternelles. Le 6 décembre en Lorraine est jour de fête pour tous les petits enfants.

Au nombre de ses actes héroiques, on compte l'aide aux marins et aux pêcheurs en détresse et la résurrection de trois soldats condamnés injustement et de trois garçons assassinés.

Saint Nicolas assurait également de la nourriture aux gens souffrant de la famine, en multipliant miraculeusement la récolte de blé, grâce à quoi tout le monde avait suffisamment de pain. Il protégeait les veuves, les enfants, toutes les personnes lésées et poursuivies.

C'est ainsi qu'il est devenu le saint patron des navigateurs, des voyageurs, des boulangers, le protecteur des prisonniers, des tonneliers, des parfumeurs et des pharmaciens.

Honoré dans tout l'empire byzantin, la Russie a choisi Saint Nicolas pour patron.

Son culte dans l'Eglice grecque est ancien et il est particulièrement populaire en Russie. Au début du 6ème siècle, l'empereur Justinien 1er construisit une église en son honneur à Constantinople.

En Italie, son culte semble avoir débuté avec le transfert de ses reliques à Bari.

En Allemagne, il commença déjà sous Otto II, probablement à cause de la femme de ce dernier, la grecque Theophane.

Comment fêter la Saint Nicolas
Selon les régions, Saint Nicolas apparaît soit comme un vieil homme gentil, soit comme un évêque digne, avec une crosse et une mitre.

Saint Nicolas est fêté dans de nombreux pays et principalement : en France, Allemagne, Suisse, Luxembourg, Belgique, Hollande, Russie, Pologne, Autriche,
Dans la région de Hanovre et en Westphalie, on l'appelle aussi " Klas " ou " Bullerklas ". C'est à lui que les enfants adressent leurs prières, se réjouissant de petits présents qui les attendent pour le 6 décembre.
Au Pays Bas, on fête le 6 décembre de manière particulièrement solennelle.

D'après la légende, Saint Nicolas arrive d'Espagne en bateau pour distribuer des cadeaux aux enfants et c'est pour cette raison que la pâtisserie qu'on fabrique pour la circonstance s'appelle " Nikolaasgoed " ou " Klasfuss ".

En Belgique on distribue des speculoos en forme de Saint Nicolas, des petites figurines en massepain (cochon, carottes, pommes, ...), des saint nicolas en chocolat, des mandarines ou des oranges sanguines. Dans les grandes villes, Saint Nicolas arrive en hélicoptère début décembre et dès la fin novembre il visite les supermarchés. Les enfants pas sages reçoivent un martinet du Père Fouettard. Saint Nicolas apporte des cadeaux dans la nuit du 5 au 6 et puis on ne le voit plus avant l'année suivante.

Dans l'est de la France, pour le jour de la Saint Nicolas, on distribue aux enfants de grands pains d'épices en forme du Saint Evêque et des bonbons. Saint Nicolas défile dans les rues et distribue des bonbons aux enfants. C'est l'occasion de grandes réjouissances, de défilés et parfois de feu d'artifice.



Dans le nord de la France une coutume veut que les garçons organisent une immense farandole et bombardent les filles de farine à la sortie des écoles. Se faire blanchir porte chance toute l'année.

Cette coutume est le reste d'une légende qui raconte que Saint Nicolas multiplia la farine pour préserver une région de la famine.


La veille de la Saint Nicolas, les petits enfants placent leurs souliers devant la cheminée avant d'aller se coucher.
Il dépose à côté de leurs chaussures, une carotte et des sucres pour la mule du Saint Nicolas et un verre de vin pour réchauffer le grand Saint.


Le jour de la Saint Nicolas, les garçons reçoivent de leur famille des petites cartes, tout comme les filles le jour de la Sainte Catherine le 25 novembre, ainsi que des friandises (bonbons, chocolats et pains d'épices) et des petits cadeaux.


Fribourg, en Suisse
La fête du St-Nicolas à Fribourg en Suisse est aussi une grande fête, car c'est également le saint patron de la ville, les gens viennent de
très loin pour venir voir le cortège du Saint-Nicolas, entendre son discours entouré de ses pères-fouettard.


Le Père fouettard

Saint Nicolas est accompagné d'un personnage rude au visage noirci qui porte une baguette.
Il est connu dans l'est de la France sous le nom de " Père Fouettard ",
qui distribue des verges aux petits enfants qui n'ont pas été sages pendant l'année.

Ce n'est qu'au XVIe siècle qu'on commença à parler du Père Fouettard.

Qui est- t'il ?

Un des légendes raconte que le Père fouettard est né à Metz en 1552, lors du siège de la ville par les troupes de Charles Quint.

Les habitants promenèrent l'effigie de l'Empereur à travers les rues,
puis la brûlèrent.

Ainsi, le Père Fouettard, serait dit on, Charles Quint.


12 raisons pour préferer Saint Nicolas
Saint Nicolas est arrivé le premier d'abord,
Saint Nicolas, c'est le patron des petits enfants et des écoliers, il vient que pour les enfants, na !

Saint Nicolas est mieux habillé que le Père Noel,

A la Saint Nicolas les vilains enfants recoivent des verges, c'est bien fait !

A Saint Nicolas on distribue des bonbons aux enfants sages,

A Saint Nicolas on mange du pain d'épices et du chocolat, miam....

Saint Nicolas se fête le 6 décembre ca fait moins longtemps à attendre que le 25 décembre,

A la Saint Nicolas les garçons bombardent les filles de farine à la sortie des écoles,

Saint Nicolas n'est pas une fête commerciale,

Il existe plein de belles chansons et légendes sur Saint Nicolas,

Saint Nicolas protège les jeunes filles et les jeunes hommes à marier,

Saint Nicolas est un beau symbole de personnage européen.


Le prénom Nicolas
Vers le XIIIe siècle, commença l'usage de placer un enfant sous le patronage d'un saint.

Saint Nicolas devient le patron d'un bon nombre de petits garçons.

Quant aux petites filles, on leur attribua le prénom de Nicole.

En patois lorrain, Nicolas se disait Colas ou Coliche (diminutif de Colas). Ce qui donna les noms aujourd'hui répandus de Colin, Collignon, Collenot, Colant, Collart, Collot et bien sûr Grandcolas, Groscolas, Petitcolas etc...


Prénom dérivé de Nicolas à l'étranger :

Anglais : Nicolas, Colin Nicola (filles)

Allemand : Nicolaus, Nicolleta

Italien : Niccolo, Niccoalo

Espagnol : Nicolas

Scandinavie : Nikolaï, Nils, Nicoline


Qualités des Nicolas :

On dit que les Nicolas sont doués et intelligents et sont appelés à réussir.

Qualités : optimistes, dévoués, équilibrés.

Défauts : étourdis, sautes d'humeur.

Surnoms : Nic, Nicou, Nicolet, Nicolo.

Origine :
Du grec "Niké" victoire et "Laos" peuple, foule, masse.
Prénom qui apporte confiance et victoire